• Communiqué de M. l'Ambassadeur

    Le CRIMM EST VIVANT ET C'EST PAS UN CRIME

     

    Ça commence à bien faire cette histoire.

    Je reste stupéfait, empreint de doutes récurrents insolubles face à la pensée unique omniprésente. Pensée unique parce que fondue et confondue dans l'aliénation du système marchand dominant.

    Les mots restent au dedans de moi face aux incohérences que m'offre le flux continu d'informations socio-médiatiques : comment penser et construire ensemble autrement, alors que tous nos actes sont contenus dans la souveraineté du capital, régis par le dogme étatique ?

    Pourtant, tout autour de moi, je vois la force de l'Humain, sa cohésion, sa volonté, son idéal rempli de bienveillance, d'amour et d'universalisme.

    Il me paraît donc nécessaire de construire des espaces hors de notre territoire national (la république autonome et volontaire des champions est un petit pays givré qui a déclaré son indépendance le 2 mai 2015, son territoire est une plate forme de 12 mètres carrés située à 8 mètres de haut dans un chêne), des lieux de vie qui abordent avec simplicité la complexité du vivant, des espaces de rencontres et de partage, des lieux de recherches alternatives. Des oasis de bonne humeur.

     C'est à partir de ces constats et de tant d'autres, que le format du papier ci-présent ne me permet pas de développer, que le 15 octobre 2015 je partirai avec elle, lui et toi si tu le veux, à la conquête d'un monde meilleur, pour créer un Centre de Recherche International pour un Monde Meilleur, sur le site de Courbefy, hameau abandonné dans le Périgord Vert.

     Le CRIMM va naître, est-ce un crime ?

     Courbefy, quelle histoire aussi …

    Ancienne place forte moyenâgeuse, repaire de brigands jadis, espace mystérieux de dévotion (les Bonnes Fontaines de Courbefy), ancien centre de vacances racheté il y a trois ans par un énigmatique homme d'affaire coréen : Courbefy est un site où la vie et la mort restent emplies de zones obscures… Je ne te raconterai pas ici toute la vie du site, viens donc nous rencontrer pour en parler.

    Le dernier projet en cours sur cet espace de plus de 20 hectares, composé d'une quinzaine de bâtiments, était de le reconvertir en résidence d'artistes, mais apparemment nos amis coréens ont du mal à remonter leurs manches pour venir construire. Et le lieu est pillé, déconstruit, abandonné depuis déjà quelques années. Il est donc grand temps de l'investir avant que la végétation reprenne totalement ses droits et fasse disparaître ce petit village perché.

    Dès le 15 octobre, le CRIMM s'installera donc dans cette friche où tout est à construire. Il invite tous les chercheurs pour un monde meilleur à venir participer, échanger, construire.

    Tout est à ré-inventer. Dans un premier temps, l'installation se fera dans la partie basse du village, le temps de prendre en compte la complexité du projet, le temps de prendre en compte l'énergie ancestrale du site, le temps de prendre en compte les énergies et envies des habitants et associations environnantes, le temps de prendre en compte tes rêves et tes envies…

    Je ne m'interroge pas sur la légalité de cette implantation mais désire que l'on s'interroge ensemble sur sa légitimité.

    Je désire que cet envahissement d'espace soit le point de départ d’une réflexion collective autour de la thématique du Bien commun. Le Centre de Recherche International pour un Monde Meilleur deviendra un espace de vie et de partage, un lieu de création non soumis au dogme de la tarification.

    J'espère que le déballage coloré, l'habillage déjanté que peut mener ma nation sur le site seront perçus comme un champ d'expérimentations artistiques ayant pour objet la recherche commune d'un monde meilleur.

     Ensemble construisons :
    - un espace qui se mettra en mouvement pour interroger les libertés, sa liberté
    - un espace commun, un lieu-dit qui raconte le partage et la cohésion sans prix ni étiquette
    - un refuge parce que nous sommes tous des réfugiés territoriaux, culturels, intellectuels…

    Donc, dès le 15 octobre le CRIMM sera en chantier (15 jours de construction et de partage pour s'installer).

    Et le 31 octobre sera célébrée la fête du vivant, avec des rencontres, des concerts, des échanges, des spectacles, des fous rires.

    Deux semaines pour installer des décors, chapiteau, chauffage, cuisine, eau , électricité, champ de blé, bien-être et synergie.

    Grâce à toi, on sera nombreux, que tu y sois ou que tu en parles. 

    Dès le 15 octobre : l’Assemblée Constituante du CRIMM se tiendra tous les soirs à la tombée de la nuit dans la grande salle de festivité.

    Je reste à la disposition de tous et toutes pour mieux communiquer et expliquer l'ensemble de cette démarche, l'action constante ne me permettant pas de développer davantage mes intentions, visions et envies ici.

    En vous remerciant de votre lecture, en vous remerciant de votre visite, soutien ou actions, je vous souhaite la meilleure des vies dans le meilleur des mondes…

    Damien Ambassadeur de la république autonome et volontaire des champions.
    glaceschampions@yahoo.fr

    PS: Pour vous rendre sur le lieu du CRIMM de Ladignac-Le-Long (Haute Vienne, Limousin), suivre « site de COURBEFY ».


  • Commentaires

    1
    Dom
    Jeudi 15 Octobre 2015 à 14:11

    Toujours émue de te lire Damien. Chacun de tes mot est une fleur, une senteur nouvelle, une couleur pleine de couleurs.

    Je viens kelke jours la dernière semaine d'octobre.

    Bizzzz à tous

    Diminique

    2
    Le Sorcier
    Jeudi 15 Octobre 2015 à 18:36

    Je viendrais aussi.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    nvt
    Samedi 17 Octobre 2015 à 02:30

    sont oû les clefs ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :